Episode 2 : Quinta das Relvas, l’apprentissage d’un mode de vie écologique

Voici le récit en images de la deuxième étape du parcours d’ECODYSEA, dédié à ceux qui proposent des solutions aux enjeux d’aujourd’hui et demain. Quinta das Relvas se démarque du précédent projet de par son aspect « hybride », entre une auberge de jeunesse écolo et terre d’accueil pour de jeunes artistes.

Le film de notre passage à Quinta das Relvas

Le rendez-vous était fixé à Branca, lieu où est implantée la ferme de Quinta das Relvas , a une grosse heure en transport de Porto, où nous avions laissé Regentag à son ponton pour la journée.

La ferme rénovée de Quinta das Relvas


Nous étions donc accueillis par notre contact sur place, Antonio Nunes, co-fondateur avec sa compagne Béatriz de l’association, il nous fit une première présentation du projet avant de nous faire faire le tour de la ferme et nous montrer toutes les infrastructures et projets mis en place, allant de la parcelle de plantes médicinales aux Tiny houses bio construites, en passant par l’adoption d’animaux abandonnés ou voués à l’abattoir.

Ces différentes activités peuvent donner de prime abord un aspect confus et brouillon, mais elles sont en réalités interdépendantes, les unes se nourrissant des autres. L’auberge de jeunesse représente ainsi l’opportunité de faire venir des groupes et d’apporter de l’argent qui servira à soutenir de jeunes artistes, venus s’installer pour un temps à la ferme.

Une des « Eco tiny houses »

Loin d’être mercantile cette démarche permet de faire découvrir à ces visiteurs un « mode de vie écologique », ou comment vivre dans une petite maison construite à partir de matériaux de récup’, issus de la ferme ou de la région, se nourrir avec des légumes et plantes cultivées sur place, utiliser des toilettes sèches, etc.
Comme ces bâtiments, beaucoup de choses sont faites ou produites sur place permettant à Antonio et Béatriz de vivre en quasi-autonomie mais pas pour autant en autarcie : ils ont ainsi fait appel à des entrepreneurs de la région pour la construction d’un pavillon de conférence en bois, ou pour aider à la construction des maisons écolos. Ceci dans le souci d’impliquer ceux qui vivent autour de la ferme et contribuer à faire vivre le tissu économique local.

Quinta das Relvas est donc le projet du pragmatisme, qui permet de tester des idées, de vivre de son activité, en bonne intelligence avec ceux qui vous entourent, tout en tendant la main à de jeunes artistes cherchant eux aussi à vivre de leur art.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s