Il marche !

Ca y est ! Après une attente prolongée due à un moteur qui avait un peu de mal à retrouver son rythme, Regentag a enfin pu pointer son étrave racée dans la rade de Brest !

Une première navigation qui fait du bien et qui fut surtout une belle découverte. En effet, après de longs mois d’hiver à le penser, le bricoler et l’assembler : nous avons enfin pu tester notre régulateur d’allure en navigation !
Le défi consistait en un aller-retour entre la pointe de Crozon et l’île de Sein et le moins que l’on puisse dire est qu’il fonctionne bien !

> Le montage du régulateur d’allure

Un départ dans 20 noeuds de vent de travers forcissants, un réglage de la pale aérienne et la magie opère : « Phillippe » (baptisé ainsi en hommage au patron de bistro le plus sympa de Camaret, mais ceci est une autre histoire) ne bronche pas et tient son cap tout seul, comme un chef. La barre oscille légèrement, ses mouvements amortis par la pale dans l’eau qui suit un lent mouvement de balancier. Tout est fluide.

Le nouveau matelot prend ses aises.

Bien-sûr ce n’est pas encore la perfection et il faut parfois jouer avec le bout au vent pour trouver le réglage idoine. Mais son utilisation s’avère moins délicate que prévu (on touche du bois), ce qui augure de bons moments en mer à régler le bateau quand lui s’occupe du reste.

Ce que ça donne en images 🙂

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s